Non classé

#PLIB2019 : ma pré-sélection de 20 titres

PLIB2019Hello tout le monde ! ça faisait longtemps. J’ai une raison personnelle à cette soudaine absence (imprévue et un peu longue) que vous connaissez déjà pour la plupart et que j’aimerais aborder ici mais plus tard. Aujourd’hui je reviens pour vous parler du Prix Littéraire de l’Imaginaire Booktubers App.

Quand le projet est apparu l’an dernier j’avais trouvé ça super mais je n’ai pas osé y postuler en tant que juré parce que je ne me sentais pas prête mentalement parlant ; non pas que ça nécessite beaucoup de choses mais je n’aurais probablement pas pu respecter le peu d’engagements qui est demandé (faire des lectures, les dates limites, me procurer quelques livres…) et ça aurait été trop dommage alors j’ai suivi d’un peu loin au travers des vidéos de Pauline et Axelle tout en espérant pouvoir y participer lors de l’édition suivante ou celle d’après.

Je voulais vraiment essayer de me rendre quand même à la remise des prix sur Lyon au mois d’Octobre car mon moral avait beaucoup progressé cette année et que je suis contente que cet événement ait fonctionné grâce à la campagne ulule que les filles ont mise en place (en plus de tout le boulot qu’elles ont fait les mois précédents). Mais vu ce qui est arrivé très brutalement dans ma vie je ne me sentais finalement pas d’être dans un lieu où il y aurait une foule (même si plutôt restreinte) et une ambiance totalement opposée à ce dans quoi moi je baignais depuis plusieurs semaines ; j’avais peur que ça m’oppresse plutôt que ça ne m’apaise, et de gâcher ce bon moment pour certaines personnes dont je savais qu’elles seraient présentes et que j’apprécie beaucoup. Au final c’est essentiellement pour celles-ci que ça m’a rendue un peu triste de renoncer mais je pense et j’espère avoir la possibilité de les revoir à un autre moment et dans un cadre plus intime.

Bref, vous l’aurez compris, je me suis lancée pour l’édition 2019 ! ça peut paraître paradoxal que je me sente plus apte à y participer alors qu’aucun drame ne m’était arrivé pour celle de 2018 mais d’une part celui-ci n’a pas effacé toute mon évolution personnelle et de l’autre je crois que ça me donne justement une occupation de plus pour ne pas céder au gouffre qui m’appelle mais au contraire trouver autre chose à penser qui puisse me motiver.

Mais vous ce qui vous intéresse surtout c’est de savoir quels sont les 20 titres que j’ai sélectionnés n’est-ce pas ? Je remercie Axelle de m’avoir donné l’idée d’en faire un article d’ailleurs puisque j’étais en panne d’inspiration tout en ayant envie de reprendre ce blog et je n’y avais même pas pensé toute seule ! Vous pouvez donc lui envoyer des chocolats (si elle aime ça) haha 🙂

Avant tout, notez que je n’en ai lu aucun à ce jour. Des tonnes de livres me font envie mais mon budget est assez serré depuis bien 2 ans donc je ne peux pas me ruer sur les nouveautés aussitôt qu’elles sortent. Mais ce n’est pas qu’un mal car au final ça me permet d’éviter les achats coups de tête que je regrette ensuite, d’être plus sélective, et de moins risquer de déceptions. D’autant plus qu’ayant eu une grosse période où la lecture a pour moi été compliquée, ma PAL n’a presque pas diminué donc je n’ai jamais été en manque puisque j’ai encore de quoi faire dans ma bibliothèque. Ce PLIB 2019 est donc le prétexte pour de nouveau me faire plaisir à acheter des romans qui me font envie (tout en restant raisonnable) et ça fait bien longtemps que ça ne m’était plus arrivé, ça m’avait manqué 🙂 En plus ça me permet de savoir un peu ce qui est sorti récemment car je suis rarement au courant et ne sais pas forcément où chercher non plus. Assez parlé, suivez-moi pour découvrir qui j’ai élu ! Mais retenez bien qu’il n’y a aucun ordre de préférence.

01A.I. Amis Imaginaires
autrice : Betty Piccioli
résumé : Il y a sept ans, les amis imaginaires des enfants se sont soudain matérialisés dans le monde réel, sur toute la planète. Elena, douze ans, vit depuis lors une existence paisible avec ses parents et son A.I. John, un lion dandy qui s’est parfaitement intégré dans la société. Mais un jour, aussi mystérieusement que sont apparus les A.I., des vagues d’enfants se mettent à disparaître. Elena et John décident aussitôt de mener l’enquête, une enquête qui va les amener à déjouer des pièges mortels, à pirater des systèmes informatiques et à affronter des individus tout droit sortis de mauvais rêves…
maison d’édition : Castelmore
pourquoi je l’ai choisi ? parce que le thème des amis imaginaires m’a toujours intéressée (aussi bien dans le domaine de la psychologie que dans celui de la fiction). Personnellement je n’en ai jamais eu. Et puis parce que j’aime énormément les animaux donc je dis un grand OUI au lion qui en est d’ailleurs un que je trouve fascinant ! Et puis de temps en temps, la littérature vraiment jeunesse (et non pas YA) je trouve que ça fait du bien car c’est plus innocent. Il y en a de supers retours donc ça me conforte dans mon choix (même si d’ordinaire j’ai tendance à fuir les livres que je vois de partout en même temps).

02Airstronomy
autrice : Johanna Marines
résumé : Ere Cassiopée, 2216. Imaginez un futur où la montée des eaux aurait redessiné le contour des continents. Un monde ravagé par l’Homme où la faune et la flore ont totalement disparu. Pire, un monde où le simple fait de respirer est devenu mortel. Dans une cité rongée par le sel et les embruns, les derniers habitants de cette planète tentent de survivre en haut des gratte-ciel. Mais comment vivre ses rêves quand l’air lui-même se vend et s’achète comme un vulgaire bien de consommation ? Plongez au coeur des bas-fonds malfamés de Toronto et transgressez les interdits de cette ville qui ne dort jamais. Mais prenez garde, car dans cette cité où tout n’est qu’illusion, gangrénée par l’eugénisme et les manipulations génétiques, un parfum de rébellion flotte déjà dans l’air. Nul doute, vous n’en sortirez pas indemnes…
maison d’édition : Mots en Flots
pourquoi je l’ai choisi ? ce livre m’intrigue depuis que Johanna en a parlé sur sa chaîne booktube ; j’avais trouvé sa vidéo particulièrement touchante. L’eau étant mon élément naturel préféré, et étant aussi attirée qu’effrayée par le monde marin, déjà c’est un point qui m’appelle. Plus encore quand on aborde la bêtise de l’être humain qui détruit la nature. Et l’idée que respirer soit dangereux quand on sait que c’est ce qu’il y a de plus vital, ça m’intéresse aussi. Ajoutez à ça un côté futuriste assez réaliste et je dis oui à la réunion de tous ces éléments dans une histoire !

03La légende des Quatre : le clan des loups
autrice : Cassandra O’Donnell
résumé : Loup, tigre, serpent, aigle : quatre clans ennemis. Les Yokaïs, créatures tantôt humaines, tantôt animales, vivent dans une harmonie fragile. Maya, l’héritière du clan des loups, et Bregan, du clan des tigres, sont les garants de la paix. Mais pourront-ils résister à leurs instincts profonds pour sauver leurs tribus ?
maison d’édition : Flammarion jeunesse
pourquoi je l’ai choisi ? J’avais beaucoup aimé la vidéo de Lili Bouquine qui parle avec l’autrice de cette histoire, ça avait suffit à me pousser à l’ajouter à ma wishlist même si je ne sais pas quand il passera à la case achat. J’en ai aussi vu un avis de Lilian qui m’a confirmé mon attrait pour cette histoire. Encore une fois, dès l’instant que des animaux ont une part importante dans une fiction, vous êtes presque assuré-e-s que je n’y résisterai pas indéfiniment haha mélangé à du fantastique dans le cadre de la métamorphose c’est encore mieux ! J’apprécie aussi l’idée qu’il y ait des clans et je suis très curieuse de savoir ce que ça va donner car les quatre promettent d’être intéressants et différents.

04Le passageur : le coq et l’enfant
autrice : Mel Andoryss
résumé : Matéo n’aurait jamais dû hériter du don de sa mère. Il n’aurait jamais dû entendre les pleurs des fantômes. Désormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son héritage… ou sombrer dans la folie ! C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il débute son apprentissage… Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…
maison d’édition : Lynks
pourquoi je l’ai choisi ? Je suis passionnée par tout ce qui a trait aux esprits, fantômes, mediums, l’au-delà, tout ça… et j’y crois ! ça me rassure autant que ça m’effraie alors j’aime en découvrir des fictions comme des témoignages. J’avoue que la couverture me plait bien aussi et me promet une ambiance dont j’espère ne pas être déçue !

05Les baleines célestes
autrice : Élodie Serrano
résumé : Alors que le navire spatial du Capitaine Alexandra Levisky frôle les frontières de l’univers, personne ne s’attend à ce que la maladresse d’un membre de l’équipage libère une des légendaires Baleines célestes. Seulement, la gigantesque fuyarde se dirige droit vers le cœur historique de la galaxie, au risque de détruire plusieurs mondes sur son passage…
maison d’édition : Plume Blanche
pourquoi je l’ai choisi ? le résumé est très flou, mais j’ai vu la couverture, j’ai vu le titre, j’ai dit oui : vive les baleines ! haha un autre animal que je trouve passionnant (tout comme ses cousin-e-s les orques et les dauphins) et qu’on ne voit pas assez à mon goût. Ajoutez à ça son envie de s’échapper, des personnages sur un navire en panique et le tout dans l’espace, ça me parait tellement original que je ne peux pas passer à côté !

06Poussière fantôme
auteur : Emmanuel Chastellière
résumé : Être guide touristique spécialisé dans les mystères du Montréal hanté n’est pas facile tous les jours ! Mais ça l’est encore moins quand on peut réellement converser avec les fantômes ! Depuis qu’Archibald a fait la rencontre d’Elizabeth McKenzie, jeune scientifique décédée dans des circonstances étranges en 1917, sa vie a basculé. Déterminé à aider Elizabeth à lever le voile sur sa mort, Archie devra compter sur des amis parfois surprenants et percer les secrets de la poussière fantôme. Car les revenants, goules et autres spectres de la ville se montrent de plus en plus menaçants… Et tout ça si possible sans trop se fatiguer !
maison d’édition : Scrineo
pourquoi je l’ai choisi ? encore une fois, le thème des esprits tourmentés qu’il faut aider à trouver la paix me plait beaucoup. Et puis sans le moindre danger ce ne serait pas drôle… surtout avec l’inconscience d’un jeune protagoniste ! Et puis Montréal, ça nous change un peu de cadre que ce qu’on a l’habitude de voir.

07La nuit je vole
autrice : Michèle Astrud
résumé : Michèle se réveille au sommet d’une montagne. Elle est atteinte d’une forme rare de somnambulisme ; quand elle dort, elle s’envole. Son talent ne passe pas inaperçu et tout le monde veut l’approcher. D’où vient ce don ? Pourquoi apparait-il là, brusquement ? Va-t-il rester ? Va-t-elle parvenir à le contrôler ? Empreint de réalisme magique, ce conte moderne part d’un évènement fantastique pour parler du poids de la famille, de la folie médiatique et de ce désir intime d’être libre et de voler loin de ces contraintes, pour enfin devenir soi.
maison d’édition : Aux Forges de Vulcain
pourquoi je l’ai choisi ? Un autre thème qui m’intéresse énormément : tout ce qui est lié au sommeil. J’ai d’ailleurs toujours été très intriguée par le somnambulisme d’un point de vue psychologique et peut-être aussu physique. Je pense aussi que c’est un point de départ qui peut être exploité de bien des manières dans la fiction. Mais l’autre point qui m’a beaucoup tentée ici c’est le parallèle avec des thèmes de la « vraie » vie qui me parlent beaucoup. Sous forme de conte, ça peut être très joli.

08The Big History Show : L’émission
autrice : Jeanne Bocquenet-Carle
résumé : Qui ne connait pas encore « The Big History Show » ? Suivez avec nous les aventures de Coline, Chris, Jean et des autres candidats dans ce jeu de télé-réalité hors normes, qui envoie ses participants s’affronter dans les couloirs du temps ! Coline a vingt-quatre ans et vient de se faire plaquer par son petit ami. Sa sœur lui fait la surprise de l’inscrire à « The Big History Show ». Ensemble, elles vont plonger dans des époques lointaines et dangereuses au péril de leur vie. Chris a subi une agression et ses blessures cicatrisent à peine. Est-ce bien raisonnable pour lui de se lancer dans une aventure aussi incertaine ? Jean est guide de haute montagne et il pensait avoir conquis les sommets. Il va devoir se débattre dans cette émission qui bouleversera son existence à jamais. On ne revient pas le même d’un voyage dans le temps. Et vous ? Êtes-vous prêt pour « The Big History Show » ? Êtes-vous prêt à faire face à un programme télé aussi brutal que les époques qu’il visite ? En sortirez-vous indemne ?
maison d’édition : Marathon
pourquoi je l’ai choisi ? les voyages dans le temps, je crois que tout être humain a souhaité un jour ou l’autre que ce soit possible. Moi ce que je ne m’explique pas et qui m’énerve c’est que le passé nous apprend beaucoup de choses et pourtant nous recommençons sans cesses les mêmes bêtises même si c’est sous différentes formes à chaque fois. Par ailleurs, la télé-réalité (qui a beaucoup d’ampleur de nos jours) est de mon point de vue toujours intéressante à exploiter. Alors si l’on mêle les deux, ça me rend très curieuse ! J’apprécie aussi qu’on suive différents personnages et points de vue.

09Absurditerre
autrice : Solène Azelma Sigaux
résumé : Dans un futur utopique, les humains vivent dans un monde verdoyant, pacifique, généreux et altruiste. Pour éviter que les erreurs du passé ne se répètent un jour, et afin de conserver cette vie idéale pour l’éternité, un programme scolaire est mis en place. Il s agit de sensibiliser les élèves aux plus grands échecs de l histoire. Mais ce futur utopique était-il vraiment réel ?
maison d’édition : Rebelle
pourquoi je l’ai choisi ? je le disais, le passé est censé nous enseigner à ne pas répéter les erreurs de nos ancêtres. Un monde futur où l’être humain aura enfin compris ça, forcément ça m’intrigue. Plus encore avec le doute mystérieux qu’insinue le résumé : une perfection apparente ne cache t-elle pas d’autres choses ?

010Bienvenue à Veganland
auteur : Olivier Darrioumerle
résumé : Une cité idéale où les valeurs végans apportent équilibre, mieux-être et harmonie. Green est végan depuis sa petite enfance, mais ses parents ne l’étaient pas. Rongé par cette faute originelle, il se comporte en éco-citoyen modèle. Bazarov, quant à lui, est un ex-carnivore qui a gagné sa place grâce à ses performances en course à pied. Il paie sa dette écologique en travaillant dans un jardin collectif. Leur conviction est perturbée par le nouveau référendum lancé sur les réseaux sociaux : « Pour ou contre l’éco-citoyenneté accordée aux ex-carnivores ? » Un « sang rouge » vaut-il un « sang vert » ? « L’objectif est toujours le même : atteindre l’état suprême du bonheur, le modèle du dernier homme épanoui et libéré de toutes souffrances. » La Grande famille veille sur vous.
maison d’édition : Sable Polaire
pourquoi je l’ai choisi ? je suis ravie de découvrir l’existence de ce bouquin grâce au PLIB ! Je ne suis pas vegan mais je tends à pousser un peu plus loin que le végétarisme. J’ignore si j’arriverai un jour à être parfaitement en accord avec mes idées mais je soutiens totalement et admire cette façon de vivre qui n’est pas qu’une simple mode comme certains se plaisent à le faire entendre. Alors une fiction qui aborde ce thème ça m’intéresse grandement car je n’en ai encore jamais croisée sur ma route. Plus encore quand on interroge la notion de culpabilité que je ne connais que trop bien. Je pense que ça peut mener à beaucoup de réflexion et j’espère ne pas y trouver non plus de la déresponsabilisation.

011Gingo
autrice : Sarah Cohen-Scali
résumé : Un questionnement profond sur ce qui fait l’humanité en chaque être vivant. Le mur. Il sépare la Cité Bleue de la Cité Blanche, Smartcity à la pointe de la technologie. Jade vit du côté bleu, là où le travail manque, où la vie est rude. Là où ses ancêtres ont un jour décidé de se déconnecter pour échapper à l’œil inquisiteur du Net. Elle doit ainsi se soumettre aux lois imposées par la Cité Blanche. Lui accordera-t-on ce qu’elle désire par dessus tout ? Le droit d’avoir un enfant ? Accord refusé. Jade doit adopter. Or les Adoptés ne sont pas des enfants comme les autres. Ils sont difficiles à élever, à aimer. Ils servent avant tout d’objets d’étude pour les scientifiques de la Cité Blanche. Mais Jade parviendra à aimer Gingo comme son propre fils et de ce fait, elle conduira la Cité Bleue à la rébellion. À travers le combat d’une mère pour son fils, se dessine le portrait angoissant d’une société hyper connectée, assujettie à la suprématie des algorithmes et de l’Intelligence artificielle. Celle de demain ?
maison d’édition : Gulf Stream
pourquoi je l’ai choisi ? j’ai déjà lu un livre de cette autrice qui m’a vraiment marquée. On exploite beaucoup le thème des technologies poussées à leur extrême mais c’est nécessaire à mon sens. Je connais très peu le point précis des intelligences artificielles mais ça m’intéresse et j’avoue que ça me fait peur à la fois. La place du combat d’une mère me touche de manière générale alors je me demande ce que ça peut rendre dans un monde comme celui-là.

012La fin du monde est plus compliquée que prévu
auteur : Franck Thomas
résumé : A la mort de Kim Jong-un, le monde entier espère que la perspective d’une guerre totale s’éloigne. Hélas, lors d’une conférence de presse, son fils de treize ans annonce qu’il a fait placer des bombes nucléaires dans toutes les grandes capitales, et l’Occident n’a que quelques jours pour se repentir. D’abord dubitatifs, la population et les dirigeants commencent à prendre peur. L’occasion pour un fan de petits trains électriques, une lieutenante de gendarmerie portée sur la boisson et un fonctionnaire de l’ONU un peu trop pépère d’être emportés dans une farce surréaliste.
maison d’édition : Forges Vulcain
pourquoi je l’ai choisi ? Je ne connais que très peu de choses, pour ne pas dire rien, sur la dictature de la Corée du Nord alors ça m’intéresse de le découvrir dans le cadre de la fiction sous un angle futuriste plausible. Et puis peut-être qu’un peu d’humour est mêlé à tout ça sans que ça ne vire trop dans la parodie ; ce sera la surprise !

013L’allumeur de réverbères
autrice : Nathalie Wyss
résumé : Dans la famille Lumen, on est allumeur de réverbères de père en fils. Tous les soirs, Tobi éclaire les rues de Luz, une ville où il pleut chaque mardi et où le soleil et les étoiles ont depuis longtemps disparu derrière les nuages. Seules les rues « riches » sont illuminées et Tobi songe secrètement au jour où les rues « pauvres » auront, elles aussi, droit à un peu de lumière. En s’y rendant, il rencontre Sidonie, petite fille qui rêve de soleil et d’étoiles et craint le noir comme personne. Que faire pour qu’elle n’ait plus peur ? Et si Tobi avait une idée pour réaliser ses rêves et ceux de sa bien-aimée ?
maison d’édition : Oskar
pourquoi je l’ai choisi ? j’aime énormément ce genre d’histoires qui mêlent douceur et douleur. L’idée du métier d’allumer les lumières citadines, je trouve ça joli et mystérieux. La dénonciation des inégalités sociales, j’approuve. Un brin d’amour dans tout ça, je ne peux qu’approuver !

014Jivana
autrice : Nadia Coste
résumé : Jivana est une jeune fedeylin qui porte en elle un joli secret : depuis toute petite, elle partage son corps avec l’esprit d’une déesse qui a échoué à se réincarner. Les deux âmes, loin d’être concurrentes, sont devenues amies et même un peu plus. Alors que des nuées d’insectes obscurcissent le ciel et imposent une nuit sans fin, le désespoir frappe leur village. Jivana et sa déesse partent à la recherche d’une solution pour que l’astre du jour brille enfin à nouveau. Une quête périlleuse qui les changera à jamais…
maison d’édition : Actu SF
pourquoi je l’ai choisi ? à une lettre près, on avait mon pseudo en titre de couverture ! haha au-delà de ça, deux âmes en un seul corps, je n’ai croisé ça que dans les âmes vagabondes et j’avais beaucoup aimé ! C’était à la fois simple et complexe. Si ici l’une des deux se trouve être une déesse, ça pourrait être intéressant. Sinon, je n’ai encore jamais croisé de créatures autres que les connues (loups garous, vampires, sorcières) dans mes lectures imaginaires et j’ai envie de savoir ce qu’est une « fedeylin » !

015Le secret de Lomé
autrice : Alexiane de Lys
résumé : Un destin à accomplir. Un peuple à libérer. Lomé mène une vie parfaite, jusqu’au jour où, lors d’une excursion, elle tombe au fond d’une grotte et resurgit dans une contrée inhospitalière et terriblement dangereuse : Bâl’Shanta. Dans ce monde peuplé de créatures extraordinaires, la jeune fille, qui a toujours obtenu ce qu’elle voulait, découvre une civilisation organisée en castes et se retrouve assimilée à celle des esclaves. Pour survivre et espérer rentrer chez elle, Lomé devra faire preuve d’une grande force de caractère et se battre. Heureusement elle pourra compter sur le soutien d’alliés inattendus…
maison d’édition : Michel Lafon
pourquoi je l’ai choisi ? Je blâme Axelle pour ce choix ! haha Elle en a parlé dans une de ses vidéos et m’avait donné très envie. J’ai d’ailleurs un autre livre de cette autrice dans ma PAL depuis des lustres et qui me fait très envie et dont je n’entends dire que du bien. L’idée d’un monde magique et hostile à côté du nôtre sans qu’on ne s’en rende compte est fréquent mais finalement je me rends compte que je n’en ai encore presque pas lu alors c’est l’occasion. Et puis le thème de l’esclavage m’intéresse lui aussi.

016Les orphelins du sommeil
autrice : Pascaline Nolot
résumé : Bienvenue à l’Institut Dormance, spécialisé dans les troubles du sommeil de l’enfant et de l’adolescent, isolé au milieu des montagnes enneigées. C’est ici que Marcus, atteint de paralysie du sommeil, tente de se soigner et se lie d’amitié avec Joane, qui souffre d’insomnie. Mais plus le temps passe et plus l’endroit leur apparaît étrangement inquiétant : un directeur qui ressemble à un cadavre ambulant, un règlement intérieur pour le moins insolite, des « exercices oniriques » plus que bizarres, un étage interdit d’accès, une rumeur qui prétend que d’anciens pensionnaires auraient été pris d’un accès de folie… Les deux amis en viennent à soupçonner l’Institut de poursuivre un but inavoué, bien éloigné de celui de les guérir. Ils devront alors s’allier à d’autres jeunes patients pour s’engager dans une quête troublante et dangereuse, oscillant entre réalité, rêves… et cauchemars.
maison d’édition : le Chat Noir
pourquoi je l’ai choisi ? comme je l’ai dit, le thème du sommeil m’attire beaucoup. Alors une histoire qui fait se rencontrer des personnages aux différents troubles liés à celui-ci, forcément je ne peux que me jeter dessus ! Qui plus est si des complots s’y ajoutent.

017L’île au manoir
autrice : Estelle Faye
résumé : Par une nuit d’hiver, sur une île de l’Atlantique, Adam aperçoit une fille étrange sur la plage en bas de chez lui. Une fille très pâle aux longs cheveux humides, qui ressemble à une noyée. En cherchant à l’aider, Adam se retrouve entraîné dans une quête dangereuse, entre le présent et le passé, la réalité et le rêve… D’où vient cette fille à la voix de sirène ? Que lui veut cet homme en noir, qui contrôle les vagues et les vents ? Et surtout, quelle porte ouvre une vieille clé rouillée, dotée d’un pouvoir obscur, ramenée du fond de l’océan ?
maison d’édition : Scrineo
pourquoi je l’ai choisi ? Je n’ai encore jamais lu la plume de cette autrice mais un de ses livres est encore dans ma PAL et j’en entends tant de bien que je compte bien y remédier. Cette histoire-là m’a donné envie pour… tout ! haha Je n’ai jamais su expliquer avec des mots le pouvoir qu’a l’océan sur moi mais dès qu’il est présent quelque part je me transforme en aimant, quand bien même j’ai conscience de sa dangerosité. Vous comprenez donc que la couverture m’a tout de suite happée. Et puis des personnages étranges, une confusion entre le rêve et la réalité de même qu’entre passé et présent, avec un objet magique et mystérieux en lien avec le monde marin… laissez moi vous dire que c’est un combo parfait qui a tout pour me plaire !

018Triumvirat
auteur : Christian Bouffanges
résumé : Une jeune fille arrive couverte de sang dans la meute de loups-garous de Prince George, en Colombie Britannique. S’apercevant de sa totale amnésie, l’un des membres de la meute, Aaron, lui attribue un prénom : Laétia. Un nom qui va réveiller de vieux souvenirs alors qu’une bataille imminente est sur le point d’éclater. Les deux adolescents sont liés. Que veulent dire les symboles tatoués sur la peau de la jeune fille et ses cauchemars incessants ? D’où vient-elle ? Qu’est-elle ? Qui est cette jeune fille qu’elle rencontre dans ses cauchemars ? Quelle est cette ombre qui la suit et cette femme qui n’a de cesse de lui emprunter son corps en rêve ? Comment expliquer sa nature et ses capacités ? Que cache-t-elle ? La meute ne va pas tarder à le savoir et cela risque de changer le monde à jamais.
maison d’édition : le Lys Bleu
pourquoi je l’ai choisi ? et arrive le troisième thème qui me fascine : la mémoire. J’aime beaucoup suivre un personnage amnésique et découvrir en même temps que lui ce qu’il a effacé de son esprit. Il est évident qu’ici du fantastique y est mêlé et c’est donc encore plus poussé. Et enfin, bien que je ne connaisse pas bien l’animal qu’est le loup, il nous inspire un mélange de respect et de crainte depuis des siècles qui n’est pas prêt de se tarir.

019Les constellateurs
autrice : Tiffany Schneuwly
résumé : Myramaz Cité idyllique dissimulée au coeur du Triangle des Bermudes. Sur cette île, le quotidien des habitants rime avec paix, sécurité et perfection. Prunille, jeune habitante de ce pays, coule des jours heureux loin de la guerre, de la pauvreté, de la criminalité et des autres atrocités qui caractérisent L’Autre Monde. Son bonheur atteint son apothéose le jour de ses seize ans, lorsquelle est appelée à rejoindre le clan des Constellateurs. Ces mages capables d’invoquer les étoiles pour effacer les malheurs pouvant naître sur l’île la fascinent, particulièrement depuis le jour où ils ont sauvé son frère malade. Mais la jeune fille était bien loin de se douter que l’accès à ce doux rêve la confronterait à l’envers d’un décor qu’elle n’était pas certaine de vouloir découvrir. Tout bascule le jour où elle rencontre Colin, cet étrange garçon qui semble avoir perdu la mémoire.
maison d’édition : AdA
pourquoi je l’ai choisi ? un monde qui semble pacifique auquel on a toujours fait confiance et qui pourrait finalement bien garder une part bien plus sombre secrète, un lien fort avec les astres du ciel (ce que je n’ai encore jamais croisé dans mes lectures), encore un personnage qui ne se souvient plus de rien… c’est tout bon pour moi !

020Pandemonium
autrice : Aurélie Mendonça
résumé : Chacun à sa manière cherche le sens de la vie. Moi, j’essaie au quotidien de donner du sens à la mort. Je me nomme Elena Lautturi et je suis thanatopractrice. Croque-mort autrement dit. L’image ne manque pas de mordant… Des civilisations plus anciennes m’auraient désignée comme une passeuse d’âmes. Ce que je suis, au figuré comme au propre… Une mésaventure aux enfers a fait de moi l’employée spéciale de la déesse Hela. Ma mission est simple : m’assurer que chaque âme destinée à son royaume arrive à bon port, tout cela sous couvert de mon humble entreprise de pompes funèbres, le Pandemonium. L’enfer est un lieu complexe et je fais partie des nombreux rouages qui permettent son bon fonctionnement. Malgré mon professionnalisme, il apparaît évident qu’une entité inconnue et puissante me considère plus comme le grain de sable dans la machine. Aujourd’hui, je suis menacée… Moi et le destin de toutes ces âmes qui dépendent de mes soins…
maison d’édition : le Chat Noir
pourquoi je l’ai choisi ? encore une fois, le thème des médiums… mêlé cette fois-ci à l’enfer, des temps très anciens et des divinités… ça promet d’être rempli d’action et de mystères !

bookJ’ai hésité à choisir Terre de Brume et Shâhra mais je me suis dit qu’ils seraient inévitablement élus par d’autres personnes du jury que moi, donc j’ai préféré miser sur d’autres qui sont moins célèbres (même s’il y en a quand même parmi ma sélection qui font pas mal parler) pour leur donner une chance. J’ai aussi hésité pour Rozenn mais finalement les autres passaient devant car je crains qu’il n’y ait une romance trop importante à mon goût dedans… quant à Rouille c’est à la fois pour la même raison que les deux premiers et parce que je crains que ce soit trop violent pour moi que je ne l’ai pas choisi. Tout ça ne m’empêchera bien sûr pas de les découvrir tous un jour puisqu’ils restent tous présents dans ma wishlist ! Il y a aussi des chances que d’autres qui à ce jour ne me parlent pas plus que ça me fassent envie plus tard grâce ou à cause des différentes vidéos ou des (nombreux ?) articles de blogs qui sortiront.

En espérant que mon article vous ai plu, je vous souhaite de bonnes lectures (et du courage à votre compte en banque), je remercie les organisatrices pour l’existence de ce prix (dont je souhaite que le succès se confirme avec le temps) et pour le travail qu’elles fournissent, et à bientôt par ici ou en vidéo 🙂 ❤

Publicités

2 réflexions au sujet de « #PLIB2019 : ma pré-sélection de 20 titres »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s