lectures

Pensées sur ma légitimité sur la blogo livresque

8bd26f23-69a0-4980-b21e-3a3414504a39Hello ! 🙂 Alors je sais que la légitimité fait souvent débat mais ce n’est ici absolument pas mon intention. A vrai dire je songeais déjà à écrire cet article avant que la vidéo de Nine & Bulledop à ce sujet ne sorte, donc après vérification ça date même plus que je ne le pensais car ça fait plus d’un an en fait haha Et puis début septembre, Justine Shel en a fait une à son tour, ce qui me l’a rappelé. Et enfin, Sandrine en a écrit un article au début du mois, et c’est en échangeant via commentaires et Twitter qu’elle m’a dit ne pas hésiter à l’écrire et qu’elle est curieuse donc me voilà haha Tout comme elle, je ne parle QUE de mon sentiment vis à vis de mon blog, ma chaîne, et donc ma propre légitimité ; je n’ai vraiment rien à dire sur les autres personnes qui pourraient être concernées sur cette réflexion et j’estime ne pas avoir à le faire.

J’avais commencé un blog en 2014 sur blogspot et puis après quelques hésitations j’ai démarré ma chaîne booktube pour le nouvel an 2015. Au bout de quelques temps, j’en ai laissé tomber le blog, et puis je n’aimais pas cette plateforme. C’est au bout de presque un an que je me suis rendue compte que l’écriture me manquait. Parce que ça a toujours eu un effet assez thérapeutique sur moi (même si ce n’est pas suffisant), parce que je ne me voyais pas traiter de certains sujets en vidéo, parce que je m’exprime toujours mieux de cette manière qu’à l’oral. Je savais que je ne voulais pas reprendre mon ancien que je ne supportais plus alors j’en ai créé un sur wordpress dont on m’avait dit du bien et que j’appréciais quand je visitais parfois quelques blogs (ce que je ne faisais pas encore beaucoup à cette époque, plus présente sur youtube). Pour le choix du nom du blog j’avoue que je ne me souviens plus de comment je l’ai trouvé mais il me ressemble si je puis dire. Je savais d’entrée que je ne souhaitais pas n’y parler que lecture même si ce serait présent. Et puis l’été 2016 j’ai pris la décision de changer le nom de ma chaîne qui ne me plaisait et ne me correspondait plus car c’était trop bateau et enfantin à mon goût (Livana Magical Library) et surtout parce que ça me coinçait trop dans la case « parler de bouquins » alors que j’avais envie de traiter d’autres sujets également ; et puis entre mes 3 mois à l’étranger au printemps 2015 et tout ce qui a suivi dans ma vie j’ai beaucoup changé alors je ne m’y reconnaissais plus. J’ai donc tout naturellement repris celui du blog (Pensine Livana) qui me parle beaucoup plus.

Je ne sais pas exactement quand est-ce que j’ai commencé à réellement douter de moi et perdre de l’envie niveau Booktube mais mon moral a commencé à bien baisser quelques mois après mon retour d’Afrique du Sud et je me rendais bien compte que je prenais moins de plaisir à la lecture, que j’étais moins prolifique (donc moins de quoi avoir matière à filmer). Et puis avec le temps qui défile, le trop peu de retours a accentué ma déception et mon manque de confiance en moi. Ajoutez à ça que le moral ne s’est non seulement pas amélioré mais qu’il est tombé en chute libre un an plus tard, évidemment ça a eu une influence sur mes vidéos. Depuis je dirais que c’est les montagnes russes alors je suis hyper irrégulière mais je ne veux plus me forcer. A l’inverse, je suis devenue beaucoup plus active par ici.

Je me suis souvent interrogée quant à ma légitimité à propos de tout ça pour plusieurs raisons. D’abord, le fait que mon blog ne soit pas « classé » comme exclusivement littéraire puisqu’il traite de bien d’autres sujets (et souvent du racontage de life), ça peut bloquer pas mal de personnes puisque beaucoup ne cherchent que cet aspect (alors que de mon côté au contraire je préfère constater de la diversité sur un même espace qui permet de mieux connaître la personne). Je fais d’ailleurs peu de chroniques et suis toujours très en retard par rapport au moment où j’ai lu le livre. Pour être honnête ce sont même les articles que j’apprécie le moins écrire ; bien que ça me chagrine un petit peu car j’aime le partage (c’est un peu ce qu’on recherche tou.te.s je pense) et savoir que quelqu’un lit quelque chose grâce à mon avis me ferait très plaisir. Je ne fais jamais de bilan de lectures du mois (et encore moins de « c’est lundi ») parce que je ne lis vraiment pas assez en quantité pour que ça vaille le coup. S’il m’arrivera d’en faire ce sera étalé sur un assez long laps de temps (comme ici) et parce que ça me permet de faire quand même un petit retour sur ce que j’ai lu sans ce que ce soit aussi poussé qu’une chronique (d’ailleurs il y a certains livres sur lesquels je ne compte pas en faire, soit parce que je n’ai rien à en dire, soit parce que c’est trop compliqué à expliquer sans spoiler). Je ne fais jamais d’articles non plus concernant les prochaines sorties littéraires car ça ne m’intéresse pas plus que ça (d’ailleurs je les lis rarement sur les blogs des autres) et que j’aurais donc l’impression de perdre mon temps et de me forcer, ce qui n’est pas du tout mon but. Donc en gros, je me rends compte que je ne fais pas vraiment ce que font les blogueurs littéraires même si oui oui, rassurez-vous je parle quand même bien de lecture, mais plutôt en mode réflexions psycho (et parfois challenge et tag) qu’en mode bibliothécaire / libraire. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire mais si vous me suivez ou si vous regardez les onglets du menu de mon blog je pense que vous comprendrez mieux.

Ensuite, il y a le côté service presse. Beaucoup de personnes possédant soit un blog livreque soit une chaîne booktube et peut-être aussi un compte bookstagram, ont des liens avec des maisons d’édition leur permettant de recevoir des livres gratuits desquels ils/elles parlent ensuite. Si quand j’ai commencé l’aventure cet aspect me faisait espérer y avoir droit un jour aussi, ce n’est plus du tout le cas maintenant et ce depuis longtemps. C’est d’ailleurs le grand sujet à polémique surtout sur Twitter haha Je n’en ai aucune envie parce que je constate qu’on se paie parfois un peu nos têtes, mais surtout parce que je sais que ça m’amènerait trop de stress indésirable dans ma vie (je bataille déjà assez comme ça dans ma tête, pas besoin d’en rajouter) puisque mon rythme de lecture est plutôt lent donc une deadline me couperait le côté plaisir de lire (donc panne de lecture probable) et je ne choisis jamais à l’avance ce que je vais sortir de ma pile à lire, et aussi à cause du côté superficiel qui fait que j’ai envie d’avoir le vrai livre fini entre mes mains et non pas un livre tout blanc non corrigé haha Mais du coup, je me suis parfois dit que parce que moi je n’avais pas de SP (et en plus n’en désire pas, encore pire haha) ça me rendait moins légitime. De toute façon, on ne m’en a jamais proposé, et même si j’avais essayé d’en demander je ne pense pas que j’aurais eu une réponse positive puisque très peu de notoriété sur la toile et trop éloignée de la sphère tout à fait livresque.

Mon rythme lent, mon irrégularité et ma petite quantité de lectures par rapport à la majorité m’ont souvent induite à penser que ça me porte également préjudice au niveau de la légitimité. Tout comme le fait que je ne sache pas forcément faire une bonne analyse poussée de ce que j’ai lu, ni trouver les bons mots pour donner un résumé et un avis qui donnent l’eau à la bouche sans trop en dévoiler, ni avoir un vocabulaire élaboré et varié (surtout en vidéo de mon côté, plus facile à l’écrit). Ou encore le fait que je ne sache presque rien du monde du livre et ne connaisse pas les maisons d’édition ni collections ni différentes appellations de genres, etc. Et pour Booktube, celui que je n’ai pas de matériel vraiment performant ni de cadrage bien géré ou que je n’écrive pas mes vidéos avant de les tourner ainsi que l’irrégularité même si j’ai déjà prévenu et vaguement expliqué pourquoi. Je ne prépare jamais mes chroniques à l’avance non plus d’ailleurs sur le blog. Il m’arrive parfois de passer beaucoup de temps sur d’autres articles, mais je vais paraître égoïste car c’est toujours plus pour moi que pour le lectorat éventuel que je le fais, par souci de perfectionnisme, même si les retours réjouissent toujours.

Aujourd’hui ce questionnement sur la légitimité je ne m’en préoccupe plus. Bien sûr c’est toujours plaisant d’avoir des opportunités grâce à quelque chose qui est un loisir. Mais si on espère quelque chose qui n’arrive jamais on se fait du mal alors mieux vaut ne pas avoir d’attentes et peut-être au final récolter de jolies surprises. Et puis pourquoi est-ce que quelqu’un.e qui a du succès aurait davantage le droit de s’exprimer qu’un.e autre discret.e ? Quel que soit le domaine. Alors attention, il faut parfois connaître son sujet avant d’oser l’aborder, j’entends ! (non parce que la liberté d’expression elle a bon dos ces derniers temps et certains propos intolérables me rendent folle) Je ne vois pas non plus pourquoi je devrais être performante en lectures et avoir des partenariats pour que mes propos soient plus respectés. Et puis même si je décollais, je crois que je n’ai pas encore la solidité mentale de supporter ce que le « succès » mélangé à l’investissement un minimum strict peut impliquer. Un jour peut-être… mais pas forcément dans le domaine du livre car j’ai un peu la crainte que ça en fasse disparaître la notion de plaisir et détente.

En tout cas depuis que je ne me compare plus autant aux autres (plus du tout est hélas quasi-impossible pour moi, sur plusieurs points) et ne me mets plus une auto-pression inutile de ne pas lire assez (en vitesse comme en quantité ou même en qualité de choix, ce qui est complètement stupide puisque ça ne veut rien dire) ou m’auto-accuser de ne rien raconter d’intéressant je le vis mieux. Même si ne nie pas que davantage d’échanges serait réconfortant voire valorisant (mais curieusement ça m’a toujours plus affectée sur youtube que sur le blog). A mon sens, la légitimité n’a donc dans ce cas précis pas lieu d’être

Et vous ? Votre avis ? Passé ou présent 🙂

Publicités

2 réflexions au sujet de « Pensées sur ma légitimité sur la blogo livresque »

  1. J’aime beaucoup cet article, et voir que tu as compris, qu’effectivement, la légitimé n’a aucun lieu d’être sur un blog. Moi aussi, je me suis souvent posé la question pourtant, et je pense qu’on le fait tous, avec le manque de confiance en soi… Mais chaque blog est unique et apporte quelque chose à celui qui le lit. Être rassuré par un blog, trouver quelqu’un qui nous ressemble, quelqu’un qui mettra des mots où nous sommes incapables d’en mettre, trouver des idées, faire des découvertes… et j’en passe. Mais ces choses n’existerais pas, si les blogueurs n’étaient pas là et pas diversifiés. Alors oui, nos blog ont lieu d’être, et avant tout pour notre plaisir à nous ! ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton avis à ce sujet 🙂 et oui, les échanges font toujours sourire et en même temps c’est aussi un peu un plaisir égoïste dans le fait d’écrire (souvent des pavés de mon côté haha) même si ce n’est pas toujours très lu ; pour moi ce blog c’est un peu un cocon virtuel où je peux être le plus moi-même car j’y ressors ce que j’ai dans la tête tout en étant plus « protégée » qu’en vidéo et c’est pour ça que je savais que je ne voulais pas ne parler que lectures à sa création, ça ne m’aurait pas correspondu. Du coup j’aime toujours en visiter qui sont un peu variés et apprendre à y connaître la personne qui le tient 🙂 d’ailleurs les chroniques ou sorties littéraires du mois ce n’est pas du tout le genre d’articles qui m’attire le plus.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s