Essai maquillage bio : Aya Nature

Petit moment superficiel mais éthique, me voici ! 🙂 Vous le savez peut-être j’essaie de plus en plus me tourner vers les produits naturels et surtout cruelty free ; cet été j’avais fait d’assez grosses commandes sur mademoiselle bio mais il s’agissait plutôt de soins pour la peau ou cheveux (démaquillant, nettoyant, tonique, shampoing, huile, etc.) et je ne possédais pas encore de make up. En partie parce que je le trouve assez cher en général et parce que contrairement à environ 3ans en arrière c’est devenu rare que j’achète du maquillage tout court. Depuis l’an passé je n’en porte plus tous les jours non plus ; surtout que n’ayant pas de travail je ne sors pas beaucoup de chez moi donc pas vraiment la motiv, c’est surtout quand je pense peut-être tourner une vidéo que je m’applique haha

aya-nature

C’est donc en écrivant un pseudo sur un coup de tête sur Twitter sans même avoir posé de question que quelqu’un (je ne sais vraiment plus qui par contre, désolée si tu passes par là) m’a parlé du site web Aya nature qui reste assez correct niveau coûts. Je suis donc allée faire un tout et comme d’habitude j’ai mis très longtemps à faire mon choix mais je voulais l’avoir à temps pour Montreuil haha parce que je n’avais pas encore de rouge à lèvres de couleur sombre et que cet hiver j’aime bien, parce que j’ai de sacrées cernes mais n’avais encore pas trouvé de correcteur qui me satisfasse et que ceux que j’avais testés  n’étaient pas du tout bio, et parce que je n’avais pas de fond de teint et envie d’un truc pour donner un peu meilleure mine tout en restant naturel, léger, sans faire de mal à ma peau en l’étouffant (raison pour laquelle le fond liquide j’y suis pas restée longtemps quand je mettais du bourgeois pendant ma deuxième année de fac puisque c’est en voulant cacher mon acné que ça créait encore plus de boutons). On poursuit donc avec une petite revue de quels produits j’ai choisis et ce que j’en pense tout de suite ! 🙂 J’avais songé à le faire en vidéo mais finalement je trouve ça mieux ici pour ce qu’il y a.

img_4015Commençons par la poudre compacte de la marque avril (certifiée bio et à prix très abordable). Je n’ai pas grand chose à en dire si ce n’est qu’elle me convient tout à fait. 🙂 Elle suffit à matifier un peu le teint et donner meilleure mine tout en restant très léger et au toucher elle est très fine (et pas trop poudreuse non plus comme ça peut souvent être le cas) et toute douce (donc votre visage aussi, c’est agréable) ! Le truc qui m’a plu dans la description du produit (en plus du prix, on va pas se mentir, 8euros c’est cool) c’est qu’il y a la présence d’extrait de grenade pour hydrater ; alors je ne sais pas trop si ça hydrate vraiment la peau mais ça ne me l’a jamais asséchée en tout cas (comme peuvent le faire certaines poudres matifiantes) ! Je la souhaitais aussi et surtout pour mieux fixer le fond de teint que j’ai pris dont je vous parle plus loin. Sur internet c’est pas facile de savoir quelle couleur choisir pour son teint (et même en magasin j’ai du mal à savoir pour être honnête) ; je n’ai pas la peau hyper pâle et je bronze très facilement mais je suis quand même bien plus blanche en hiver (ça me rappelle qu’une fois au lycée à la rentrée des vacances quelqu’un de ma classe avait cru que j’avais fait des UV haha) donc j’ai pas mal hésité entre clair et nude img_4016et j’ai finalement opté pour le clair au cas où le fond de teint que je vous montre juste après soit un peu trop foncé histoire d’atténuer le truc. ça ne me choque pas du tout je pense que ça va très bien et puis comme expliqué plus haut cette poudre est vraiment discrète ! Seul petit point négatif que j’y trouverais c’est que ça ne tient pas forcément bien et que c’est peut-être un peu trop invisible ; maintenant je m’en fous un peu car je sors très peu de chez moi mais si j’étais encore à la fac je ferais probablement quelques retouches dans la journée car juste le matin avant de partir je ne pense pas que ce soit forcément top ; j’ai par ailleurs toujours préféré remettre de la poudre plutôt que du fond de teint.

img_4020Et voici donc le fond de teint pour lequel j’ai opté de la marque lavera dont j’entends beaucoup de bien ! Je ne suis pas fan de la texture liquide donc je n’en voulais pas un comme ça (d’autant plus que je n’ai pas de pinceau pour), et le format poudre minérale je ne connais pas du tout (et ça ne me semble vraiment pas couvrant) donc je voulais plutôt un entre deux qui ne soit pas non plus une BB crème mais bien un fond de teint. Avec ma mère l’an dernier nous en avions pris un de Maybelline texture mousseuse que nous avions beaucoup aimé, donc forcément quand j’ai vu que lui aussi était décrit comme « mousse aérienne » avec le gros plus d’être bio, c’est celui qui m’a le plus tentée ! Celui-ci est d’ailleurs vegan donc vous êtes assurés qu’il n’y a eu aucune souffrance animale derrière (ni tests ni exploitation de leurs ressources dans la composition). Il était écrit dans la description qu’il contenait de l’huile d’argan et du beurre de karité et que le rendu restait naturel, ce que je recherchais car je tiens à ce que ma peau respire tout de même (histoire d’éviter les mauvaises surprises cutanées) et que ce ne soit pas évident que j’ai quelque chose sur la peau, pas d’effet masque trop parfait quoi, couvrant oui mais pas trop car ça a tendance à me provoquer le tic de me toucher le visage sans arrêt, juste avoir teint plus frais et unifié. Des produits que j’ai acheté sur Aya nature je dois dire que c’est celui-ci mon préféré sans hésiter ! Alors il n’est pas parfait car la couvrance est légère donc ça ne suffit pas à cacher les imperfections mais c’est le seul reproche que je pourrais faire. La texture est hyper agréable à appliquer : mousse légère et veloutée quand on le prend avec nos petits doigts, qui se transforme en plus crémeux car se fond quand on l’applique, et qui une fois mis donne la sensation d’une peau poudrée car toute douce et matte ; img_4021combiné à la poudre (pas indispensable) que je vous ai présentée plus haut c’est le combo top ! Là encore j’hésitais pour la teinte entre Ivory et Honey car j’avais peur que la 1ere soit trop clair mais aussi que la 2ème soit trop foncée ; j’ai finalement opté pour la 2eme car je me disais qu’un petit côté doré miel donnerait davantage meilleure mine qu’une couleur aussi pâle (voire plus) que ma peau hivernale (et comme dit plus haut, j’ai donc pris une poudre assez claire pour un juste milieu au cas où). C’est donc discret mais unifie le teint et parfois je ne mets rien d’autre que ça et du mascara pour la journée, et je tolère mieux ma tête au naturel. Et enfin, le petit plus certes superficiel mais qui me fait plaisir chaque fois que j’ouvre le pot : son odeur. Je ne saurais cependant pas vous la décrire car je suis incapable de le faire en ce qui concerne le sens olfactif, désolée (et puis c’est très subjectif) mais j’adore ! ❤ Je le rachèterai très certainement même si j’en teste d’autres 🙂

img_4022Niveau anti cernes j’ai opté pour le moins couteux pour une question de budget et aussi parce que je connais la texture crème ; j’ai du mal à croire qu’une poudre puisse camoufler mais détrompez-moi si vous vous en êtes convaincus, je ne suis à ce jour qu’une novice dans les produits de beauté bio 😉 C’est donc un retour à la marque avril et le choix de la couleur a été assez galère là aussi. J’ai hésité entre porcelaine et nude mais j’ai toujours entendu dire que pour les vilaines traces sous les yeux (que j’ai toujours eues assez prononcées mais particulièrement ces deux dernières années) il vaut mieux que ce soit trop clair plutôt que trop foncé, alors dans le doute j’ai opté pour la 1ere. Et je dois dire que c’est un petit peu trop clair. Pas suffisamment pour que ce soit vraiment flagrant mais ça reste un peu trop pâle ; quand je mets ensuite le fond de teint précédemment cité ça se voit moins que si je ne mets que de la crème sur le visage. D’ailleurs à ce propos, j’essaie toujours (quand j’y pense et que j’ai pas trop la flemme) de mettre cet anti-cernes juste après avoir appliqué ma crème de jour quand ma peau ne l’a encore pas complètement absorbée car j’arrive ainsi mieux à étaler quand ça se fond avec : je ne sais comment l’expliquer mais la texture est certes crémeuse mais pas assez fluide pour être travaillée très facilement directement sur la peau sèche ; peut-être qu’il suffirait juste que je la fasse chauffer un peu plus longtemps sur mes doigts avant de l’appliquer, pas essayé, je suis un peu flemmarde haha. img_4023Je rebondis donc là dessus, le fait d’utiliser le produit avec ses doigts peut rebuter certaines personnes pour une question d’hygiène car nos mains traînent partout et qu’on peut donc y transférer nos microbes, moi ça ne me dérange pas ; je dirais même qu’au contraire pour tout ce qui est teint je n’aime pas trop utiliser de pinceaux (contrairement aux fards à paupières) surtout que la peau autour des yeux est sensible donc les poils ça frotte davantage que mes empreintes digitales à mon sens et je trouve aussi que la chaleur corporelle permet de mieux travailler un produit crémeux. Un jour peut-être je changerai d’avis ! Je n’ai d’ailleurs aucun pinceau naturel et ai la fâcheuse manie de ne les nettoyer que quand j’y pense et ai envie de le faire…Dernière chose : assez couvrant donc bon point.

Les trois produits sur lesquels j’avais le plus de choses à dire étant passés, je vous montre maintenant le blush, encore de la marque avril (encore une fois pour une question de budget car la texture minérale me tente aussi mais ça double de prix). Cette fois-ci pour la couleur je n’ai pas hésité car j’en voulais un à couleur assez automnale, assez sombre mais pas trop, dans les teinte un peu violine/bordeaux. Même si le fard à joues est quelque chose que je ne mets que rarement et ne maîtrise pas forcément bien (soit j’estompe trop donc ça se voit pas, soit je trouve au contraire que ça se voit trop, bref, que quelqu’un m’apprenne svp haha) je suis très contente de celui-ci ! tant pour sa couleur que sa texture, tout aussi fine et douce que la poudre compacte (même composition avec la présence de grenade) sans avoir besoin d’en prendre beaucoup pour du rendu (moins sûre de la durée de la tenue), très agréable au toucher ! Je n’ai donc rien de plus à ajouter sur ce produit car je me répèterais.

img_4032Ensuite j’ai du faire un choix sur les rouges à lèvres et c’est là que ça a été le plus dur car j’en voulais pas mal mais financièrement je ne pouvais pas faire plus de folies (j’ai énormément dépensé au mois de décembre même sans compter le salon de Montreuil) et certaines teintes n’étaient plus disponibles. Je privilégiais donc là encore les couleurs plus sombres car je n’en avais pas, j’aimais bien sur les autres, c’est adéquat aux saisons froides et je trouve que ça va bien aux yeux sombres comme les miens, et plus encore quand on est châtain/brune (ce qui ne veut pas dire que ça ne va pas aux autres bien entendu, je trouve que Nine et Opalyne les portent méga bien par exemple). J’ai donc opté pour un rouge à lèvres de la marque Lily Lolo (que je ne connais pas du tout) de couleur bordeaux foncé essentiellement parce que c’est le genre de couleur que je souhaitais mais aussi parce que la description deimg_4038 la composition du produit me plaisait beaucoup : huile de jojoba, vitamine E, cire d’abeille (je ne conseille donc pas aux vegans désolée) et extrait de romarin. Tout ça me semblait très hydratant, et ayant tout le temps les lèvres sèches je dois dire que ça m’intéresse car quand je mets du stick avant un rouge à lèvres ça ne rend pas le même effet et ça s’estompe vite mais d’un autre côté si je n’hydrate pas avant j’ai les lèvres encore plus desséchées et c’est moche en plus d’être douloureux. Verdict ? J’en suis très contente, pas besoin de mettre de stick avant d’appliquer celui-ci et je dois dire que ça fait du bien ! La couleur est plutôt jolie mais un chouïa transparente donc ne pas s’attendre à un beau sombre bien foncé bien couvrant et surtout pas mat.

Et pour le deuxième, je me suis cette fois-ci tournée vers le format crayon, que j’avais toujours voulu essayer (pour sa facilité à appliquer sans avoir besoin de contour) mais encore jamais tenté car crainte que ça fasse encore plus de mal à mes lèvres sèches. Ici c’est donc encore la marque avril et j’ai choisi la couleur châtaigne qui est un genre de grenadine plus foncé. Là encore la présence de jojoba et de karité m’ont convaincue. Et je confirme, pas besoin là non plus de stick hydratant avant son utilisation alors j’en suis très contente ! J’aime beaucoup la couleur également bien que les rouges à lèvres bio ne soient que rarement bien prononcés j’ai l’impression. Petit hic c’est qu’il fond très facilement, ayez un taille crayon car la mine étant grosse vous ne pourrez pas faire quelque chose de joli et précis si vous vous retrouvez avec une mine toute plate et trop large. Malheureusement, que ce soit ce crayon ou le bordeaux juste au-dessus je trouve que les photos ne rendent pas justice à la vraie couleur et je n’ai pas fait de swatch.

Voilà pour aujourd’hui ! j’espère que ça vous aura plu et je vous conseille vivement Aya nature qui ne propose d’ailleurs pas que du maquillage, loin de là ! J’ignore quand mais j’y retournerai en tout cas 🙂 C’est selon moi financièrement plus abordable que Mademoiselle Bio avec quand même un assez large choix. J’en ai eu au total pour 55 euros et les frais de port ne sont qu’à 4,70€ ce que je trouve correct comparé à d’autres sites web sur lesquels j’ai pu commander (je shoppe bien plus en ligne qu’en magasin).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s