Page musicale

Parce que je serais incapable de vivre dans ce monde sans musique… je devais forcément en faire une catégorie sur mon petit blog, la vidéo ne me paraissant pas du tout le support adapté pour ça (pas d’intérêt à me voir en train de parler + soucis de droits d’auteurs). Je comptais déjà le faire dès que je l’ai créé mais ne me suis pas décidée plus tôt sans savoir pourquoi ; j’essaierai de le faire plus souvent. Je me disais que ceux qui me suivent depuis longtemps (ou pas d’ailleurs), ceux qui me lisent même sans se prononcer, ou regardent juste mes vidéos (mais dans ce cas, peu de chances de tomber sur cet article lol), auraient peut-être envie de me connaître un peu mieux. Parce que je pense que nos goûts musicaux peuvent parfois en dire long sur notre personnalité.

music-014.jpg

Je serais pourtant bien incapable de mettre des mots sur tout ce que je ressens quand j’écoute « ma » musique puisque c’est différent pour chacune et que c’est tellement complexe et immense (et change parfois selon à quel moment je l’écoute ou si elle me rappelle un souvenir ou non) qu’il m’est tout à fait impossible de l’exprimer. C’est bien trop « intérieur ». Mais la plupart du temps c’est elle ma thérapie qui m’apaise plus encore que l’écriture. Comme si c’était la seule qui me comprenait et avec qui je peux être tout à fait moi-même. Alors que les paroles n’ont jamais été écrites pour moi, c’est tout comme. C’est probablement l’Art qui me parle le plus et que, justement, aucun mot à proprement parler ne peut véritablement traduire à mon sens. Pourtant, non, je ne joue d’aucun instrument de musique. Mais c’est un autre sujet sur lequel je me pencherai peut-être mieux une prochaine fois ! Car maintenant je vous laisse avec quelques musiques qui me correspondent.

Beautiful Piano – Time to let go : Parce que ce morceau de piano m’a profondément touchée dès la 1ère fois que je suis tombée dessus sur Youtube par pur hasard et que je ne saurais mieux l’expliquer que comme ça : cette musique ne se contente pas de me plaire, elle EST moi. Je m’y suis complètement reconnue dès les 1ères notes. C’est comme si elle vous racontait qui je suis sans avoir besoin d’avoir recours à des paroles. Nostalgique, rêveur et très sensible s’il faut en trouver des adjectifs. Même ceux qui me sont proches ne me connaissent pas tout à fait et ne sauraient donc pas réellement comprendre ces notes. Je serais incapable d’y apposer des mots pour l’expliquer à qui que ce soit. Il faudrait être en mon coeur et ma tête pour s’en faire une idée. Et c’est bien pour ça que comme je le disais plus haut, parfois il n’y a rien de mieux que la musique pour parfaitement exprimer l’inexprimable par tout autre moyen de communication, tout autre sens, que ce soit l’image ou la parole (orale ou écrite). Mais ça reste vague. Et c’est aussi ce qui me plait, un peu de mystère, nécessaire pour moi. Je terminerai sur ce morceau en disant que si j’étais pianiste ce serait mon but de savoir le jouer car je sais que je serais comme « dans » le piano, l’esprit complètement ailleurs et envahie d’émotions (et il ne me semble pas bien compliqué contrairement aux grands classiques qu’on nous enseigne, ce que ma mère, pianiste pendant plus de 10ans, m’a confirmé). Je ne pense pas qu’il produise le même effet avec un autre instrument que celui-ci. J’espère qu’il plaira à certains d’entre vous en tout cas.

Vérone – Roméo & Juliette – Gérard Presgurvic : Parce que je suis une amoureuse inconditionnelle de Roméo et Juliette depuis mes petits 8 ans. ❤ J’étais allée voir cette comédie musicale en spectacle à la Halle Tony Garnier à Lyon avec mes parents, et j’étais sur un nuage de voir ma jolie Cécilia Cara sur scène. Et si on pouvait penser que ça me « passerait », certes je n’écoutes plus QUE ça aujourd’hui, mais nope, même 15 ans après je connais toujours ces chansons par coeur et prend plaisir à les écouter. D’ailleurs quand je commence à en mettre une, généralement j’enchaine avec d’autres ! Très rare que je n’en n’écoute qu’une seule. J’aurais pu vous mettre n’importe laquelle parce qu’il y en a bien d’autres que Vérone que j’aime tout autant voire davantage, mais c’est celle qui selon moi présente le mieux cette histoire notamment par son clip que je trouve très bien fait. Et je suis toujours aussi dingue de la robe et des beaux cheveux de Juliette ! 😉

La blessure – Emmanuel Moire : Parce que j’apprécie la voix d’Emmanuel et qu’avant son album qui a fait un carton en 2013 (le chemin) je ne connaissais pas vraiment ce qu’il faisait mis à part quelques chansons dont j’appréciais toujours les paroles. Cet album-ci m’a énormément plu et c’est seulement à ce moment que j’ai su qu’il avait perdu son frère jumeau. J’ai appris à mieux connaître sa personne au travers des chansons de cet album (et j’ai même failli le faire dédicacer pas loin de chez moi, mais râté ! 😥 ) et il est aujourd’hui un des artistes qui me touchent le plus ; sa sensibilité, son humilité. Alors pourquoi cette chanson précisément ? Parce que c’est clairement l’une de celles que je préfère de tout l’album et même de toutes les chansons qu’il a pu faire. J’aime énormément la mélodie, on sent vraiment que c’est son coeur qui s’exprime, autant dans le texte que dans sa façon de chanter et la musique qui accompagne. Je me reconnais clairement dans les paroles, encore une fois, cette chanson c’est moi, j’aurais presque pu l’écrire : une blessure, qui est et sera probablement toujours là, mais que personne ne voit à part moi, à laquelle je me suis habituée, et un mélange de colère, de tristesse et de tendresse malgré tout. Je ne préciserai pas plus sur ce point, même si je me doute que certaines des personnes qui me connaissent un peu et qui liront cet article sauront à quoi ça fait référence.

Empire State of Mind – Alicia Keys : Cette chanson-là, c’est particulier… Je l’appréciais quand elle passait à la TV ou radio, et puis je l’ai oubliée… jusqu’à fin 2012… je l’ai à ce moment redécouverte mais d’un oeil, ou plutôt d’une oreille tout à fait différente puisqu’elle a marqué de nombreuses personnes autour de moi suite à un drame sans nom… Alors je n’en n’ai pas été directement touchée, mais hypersensible comme je suis, s’étant passé tout près de chez moi et ayant affecté plusieurs personnes auxquelles je tiens, ça m’a profondément secouée et changée à vie moi aussi… depuis, chaque fois que je l’écoute ça me fait quelque chose et je me sens triste et impuissante… car ça me rappelle inévitablement 3 jeunes adolescents qui avaient la vie devant eux et qui allait tout juste commencer « pour de vrai », et plus particulièrement l’un d’entre eux puisqu’il était un des deux meilleurs amis de mon petit frère, qui n’aurait jamais du avoir à vivre une perte aussi violente aussi jeune, et que l’image de son autre meilleur ami complètement effondré par la nouvelle ne me quittera jamais… tout comme celle de ma mère qui rentre en pleurs de ses cours au lycée, et celle d’un de mes amis le regard complètement ailleurs, et de mes larmes en revenant d’un partiel d’anglais foiré… Étrangement pourtant, ça aura amorcé une amitié qui se confirme avec le temps et que je remercie. Maëva, si tu passes par là, Bisous ❤ Ce n’est donc pas pour les paroles sur New York, bien qu’il y ait quand même un petit lien puisque c’est un voyage qu’un de ces anges a fait et dont il rêvait depuis longtemps, avant de partir trop tôt…

Darkest Part – Red : Celle-ci c’est tout simplement parce que je crois sincèrement que chacun d’entre nous a une part sombre en soi, cachée, consciemment ou pas. J’ai découvert le groupe Red par hasard sur youtube et j’ai bien aimé certaines de leurs chansons. Après, faut aimer le genre de musique un peu métal / hard rock.

Over and Over – Three Days Grace : Cette chanson ne correspond plus à mon présent mais était  trop importante dans mon passé pour que je ne la mette pas. Lisez les paroles et vous saurez tout. C’était un amour à sens unique qui me faisait beaucoup souffrir mais que je ne suis jamais parvenue à atténuer. Le temps a fait qu’ensuite le sens unique se soit transformé en réciprocité pour au final finir en carnage, mais c’est une autre histoire dont je n’ai pas envie de parler. Le fait est que cette chanson ne pouvait pas mieux me correspondre à ce moment qui a duré bien 2 ans, et qui, même après, et même aujourd’hui, sera toujours associée à ce garçon dont je ne citerai pas le prénom et à la Clémence de seize ans. Mis à part ça, j’aime énormément plusieurs autres chansons de ce groupe, Three Days Grace, que je connaissais avant ce premier (et dernier jusque là) amour mais qui nous faisait un point commun.

Memories – Within Temptation : Une des chansons les plus importantes à mon coeur de toute ma vie jusqu’ici et probablement à jamais ❤ Within Temptation fait partie de mes groupes de musique favoris. C’est avec cette chanson que je les ai découverts, ce qui a donc une signification particulière, mais même après en avoir connu pleins d’autres que j’aime beaucoup, c’est elle qui reste ma préférée et le sera probablement toujours. La manière dont je suis tombée dessus est assez originale et le fruit d’un pur hasard : j’étais dans ma période Harry Potter à fond fond fond, je regardais donc beaucoup de montages vidéos sur la saga et je suis tombée sur une fictive dans laquelle Harry serait mort et où l’on suit la réaction de son entourage et plus particulièrement de Ginny. C’était tellement bien fait, j’en avais beaucoup de frissons et ce essentiellement grâce à la musique (même si le montage y était aussi pour beaucoup) qui s’y prêtait tout à fait : voix, instruments, paroles, tout ! J’ai donc ensuite cherché de qui était la chanson et c’est ainsi que j’ai appris à connaître Within Temptation et en suis tombée amoureuse ! Malheureusement je ne parviens pas à retrouver cette vidéo qui aura changé ma « vie musicale » 😦 Potter à part, revenons-en à nos moutons. Rien que pour le clip, cliquez sur play je vous en conjure ! La mémoire et les souvenirs ont toujours eu une importance capitale pour moi (car ils nous définissent et que je n’oublie jamais rien), tout ce qui a trait à l’esprit m’intrigue beaucoup. D’ailleurs memories est un mot que j’affectionne particulièrement et plus encore depuis cette découverte / révélation. Ajoutez à ça la merveilleuse voix cristalline de la belle Sharon Den Adel qui me transmet tant d’émotions et des violons en fond : perfection ! ❤ Alors memories c’est un morceau qui réunit tout ce que j’aime le plus et qui me ressemble tellement que j’aurais tendance à dire qu’il était fait pour moi : un mélange de plusieurs sentiments contradictoires (à la fois tristes et apaisés, doux et puissants, une nostalgie qui blesse autant qu’elle fait du bien) tant dans les paroles que l’instrumental que l’image de ce clip qui, je trouve, ressemble à un mini film mystérieux (qui illustre parfaitement le texte) où chacun peut imaginer beaucoup de choses…

Belle et Sébastien, l’oiseau – Zaz : Si vous ne le savez pas encore, je suis une amoureuse inconditionnelle des animaux. Alors une histoire d’amitié entre un petit garçon et un chien ne pouvait que me plaire. Belle et Sébastien ma mère m’en avait déjà parlé mais je n’avais jamais vu la série ni lu de bouquin. Les 2 films récents qu’on en a fait m’ont énormément plu. Et cette chanson tout particulièrement, empreinte de tristesse pleine d’amour, me touche beaucoup ! 😥 ❤

Bohemian Rhapsody – QUEEN : Il était IMPENSABLE de ne pas mettre au moins une chanson du groupe de rock mythique qu’est QUEEN sur cet article ! Mon préféré groupe au monde entier ❤ D’ailleurs mon grand malheur est de ne jamais avoir pu les voir en concert ! 😥 Notre cher Freddy Mercury (sacré personnage !) est décédé un an avant ma naissance… UN AN BON SANG ! Bon vous me direz, c’est pas comme si mes parents m’auraient emmené les voir sur scène lorsque j’étais tout bébé hein, certes lol C’est eux qui m’ont donc fait découvrir ce groupe lorsque j’avais à peu près 13 ans et que ma mère avait acheté l’album intégrale qu’on écoutait en boucle dans la voiture sur le chemin entre la maison et la plage lors de nos vacances en Côte d’Azur. Maintenant, pourquoi choisir Bohemian Rhapsody ? Je vous avoue avoir beaucoup hésité entre celle-ci et Don’t stop me now, mais j’ai finalement opté pour elle. La raison en est toute bête : elle m’éclate ! lol Sérieusement, dès que je l’écoute elle me donne la pêche et je rigole quand ils font les déjantés avec des voix aux tons différents ressemblant étrangement à une comédie musicale lors du passage « mama mia » et « let me go ! no we will not let you go ! » Sans oublier le morceau de guitare électrique qui suit que j’adore ! Mais en plus de ça, je trouve que ce morceau est un mix de pleins d’émotions : tristesse, colère, rage de vivre, résignation… On nous fait passer par pleins de choses différentes autant dans les paroles que dans l’instrumental en même pas 6 minutes, comme si on nous racontait une histoire : c’est d’abord calme, puis poignant, puis violent et drôle puis calme à nouveau, apaisé. De plus, on remarque dans ce morceau plus que jamais leur formation musicale classique de haut niveau et ça c’est top à mes yeux / oreilles ! D’ailleurs je pense sincèrement que chanter Bohemian Rhapsody est un sacré défi à relever pour tout chanteur ! 🙂

Time is running out – Muse : Parce que Muse c’est de la bombe ! et que je rêve de les voir en concert un jour mais les places partent beaucoup trop vite 😥 même s’il y a beaucoup de leurs chansons que j’adore, celle-ci, assez ancienne, reste ma préférée. Elle me donne trop la pêche ! Je me suis souvent imaginée en train de la chanter pour que ceux qui croient me connaître la bouclent un peu, mais je crois pas que j’oserais ! lol surtout que j’ai une voix bien trop douce pour être convaincante quand il s’agit de rock. Et comme la chanson le dit, le temps file ; et ça aussi, le temps, c’est un truc qui m’a toujours touchée et intéressée. Le fait qu’elle parle d’amour comme d’un poison, avec autant de colère que d’attirance, ça me plait. « I tried to give you up but I’m addicted » le reflète tout à fait. Autant dire que quand Nuno Resende l’a reprise sur The Voice j’étais aux anges ! Et plus encore quand je l’ai vu en concert au festival d’Avignon 2013 ! 😀

Si tu veux savoir – Julie Zenatti : parce que la voix de Julie, j’en suis complètement dingue ! Puissante, avec des subtilités, et qui articule beaucoup. J’ai adoré son dernier album. 🙂 Ses paroles sont toujours très significatives, cette jolie petite femme a un beau sourire et de beaux yeux expressifs et je lui soupçonne une grande sensibilité secrète comme la mienne. ❤ Cette chanson me touche tout particulièrement (surtout en acoustique, le violoncelle étant toujours un plus à mon coeur) parce qu’elle me parle, et qu’elle m’a fait pleurer lorsque j’étais à des milliers de kilomètres d’ici, en Afrique du Sud. Je ne sais plus trop qui sont vraiment mes ami(e)s ou pas (sauf quelques exceptions bien sûr) et j’ai souvent l’impression de tenir davantage aux personnes que je ne compte pour elles, alors en voyant que si je ne fais pas le premier pas je n’obtiens rien de certain et plus précisément de cette personne à laquelle je pense en écoutant cette chanson et à qui je tiens beaucoup et que ça me blesse sans qu’elle le sache (peut-être même que je me fais des films), ça ajouté au fait que je me sentais seule pendant ces 3 mois loin de tout, ces paroles j’aurais presque pu les écrire ! « moi j’me rappelle on était comme des soeurs, on se parlait de tout, de nos joie d’nos malheurs (…) à présent je n’ai de toi que ton répondeur. C’était fort mais c’était pas de l’amour »

Homeless – Marina Kaye : Parce que Marina Kaye c’est MA découverte énorme coup de coeur musical de l’année ! ❤ Je suis amoureuse de sa voix et de ses textes et j’admire sa maturité. C’est marrant parce que je regardais sur youtube des vidéos d’enfants super doués en chant, et je suis tombée sur Marina Dalmas, 13 ans, qui nous reprend du Adèle tellement bien que j’en étais sans voix. Et puis dans les suggestions dans la colonne de droite, je vois la vidéo Homeless, et sur la miniature on dirait la même fille en plus âgée. Alors je clique. Et c’est là que je comprend que cette chanson que j’entendais souvent à la radio et aimais beaucoup d’ailleurs, et dont la voix me faisait penser à Adèle sans savoir qui c’était, eh bien c’est bel et bien la même gamine devenue femme qui a changé de nom de scène ! J’aurais jamais cru que ce soit une française de 17 ans ! Evidemment je l’écoute en boucle, et après avoir un peu écouté ses autres chansons je m’empresse d’acheter l’album, dont je ne me lasse toujours pas des mois après. Alors vous me direz, Homeless c’est la plus connue, j’aurais pu en mettre une autre. Oui sauf que celle-là, encore une fois, elle EST moi. J’ai rarement entendu de chansons qui arrivent à me parler à ce point là ! Du début à la fin, des couplets aux refrains, elle décrit exactement ce que je ressens depuis très longtemps, et plus encore ces deux dernières années. J’ai toujours eu énormément de mal à me sentir à ma place dans cette société et j’ai toujours gardé des parties de moi cachées, que personne ne connait. D’ailleurs, Marina a dit que cet album, Fearless, c’était sa thérapie, et là encore je me reconnais. Mais je songe à pondre un article exclusivement sur elle alors je préciserai une autre fois là-dessus. Tout ça pour dire que Homeless c’était LA révélation musicale pour moi. « I have a place I can call my own, that’s where I go ’til the night is gone. I travel my mind and into my heart, nobody knows when I go that far » en est un extrait qui me correspond parfaitement.

Statues – Harry Potter and the deathly Hallows Soundtrack : je ne pouvais tout bonnement PAS ne mettre aucune musique des aventures de mon sorcier préféré. Depuis que je connais booktube et les blogs je ne doutent pas qu’on se battra pour savoir qui de nous aime le plus Harry Potter, mais avant ça, aucun de mes proches n’a jamais compris à quel point cette saga est chère à mon coeur. ❤ Et j’avais envie de mettre ce morceau là parce que j’ai adoré cette scène avec McGonagall qui donne vie aux statues pour protéger Poudlard, je trouve ça extrêmement touchant, et la scène autant que la musique représente pour moi parfaitement l’histoire dans sa totalité sans pouvoir y mettre les mots… mais j’en ai des frissons systématiques et chaque fois que je l’écoute je me répète la même pensée : il FAUT que je relise TOUS les bouquins (et pourquoi pas en VO d’ailleurs maintenant que j’ai le niveau), ce que je ressentais était tellement fort et magique, je suis certaine que ça me manque davantage que je ne l’imagine. Et comme le fameux huitième livre vient de sortir, plus d’excuse !

Tris – Divergent Soundtrack : Divergente est une des rares sagas à en plus de m’avoir beaucoup plu, m’a donné une claque monumentale, me faisant passer par des tas d’émotions inexplicables. Je parle bien entendu des livres… Les films ont pour moi massacré quelque chose de tellement plus génial… j’en suis à la fois en colère et triste, un carnage à mes yeux et mon coeur. Le premier passe encore. D’ailleurs j’étais allée le voir avant de lire le bouquin. J’avais adoré la bande son. Et cette muisque-ci surtout. Elle décrit selon moi toute l’histoire et la complexité du personnage qu’est Tris. D’ailleurs j’étais en train de l’écouter quand je lisais le passage où elle doit avouer son acte concernant Will dans le tome 2 qui met du temps à arriver et ça m’avait brisé le coeur. 😥

The Time of our lives – Tyrone Wells : Cette chanson c’est encore pour ses paroles mais aussi sa mélodie. Parce que c’est de la nostalgie, des au revoir envers des personnes qui ont compté, mais un besoin d’avancer. Et c’est un peu l’histoire de ma vie ça. Je suis triste et à la fois je souris de souvenirs avec mes amis du lycée. C’était génial, mais c’est fini. Même si on se voit encore de temps à autre, ce n’est plus et ne sera plus jamais comme avant. En tout cas pas pour moi. Il y a eu trop de trucs qui m’ont profondément blessée, j’ai trop changé. On peut bien s’entendre mais on ne peut plus être aussi proches qu’à cette époque. Alors c’est un mélange de « merci » et de « dommage ». Mais j’ai du mal à me décrocher totalement. J’ai mis une vidéo d’une de mes séries fétiches, Merlin (britannique, sur la BBC one) car je trouve que cette musique se prête tout à fait à cette histoire et le style de la série : douce, triste et heureuse en même temps. « The hardest part is when you know, all of these years when we were here are ending, but I’ll always remember. We have had the time of our lives and I will not forget the faces left behind. It’s hard to walk away from the best of days, but if it has to end, I’m glad you have been my friends in the time of our lives »

Help – Hurts : encore une chanson qui quand je l’écoute, je SUIS elle, et inversement. Je n’aurais pas grand chose à en dire de plus si ce n’est que comme certains d’entre vous le savent, cette année est absolument horrible pour moi et je me sens très souvent m’enfoncer toute seule sans que personne ne le remarque et y suis impuissante, hors le refrain (avant tout dans ses paroles mais également dans le passage instrumental qui suit) illustre parfaitement avec quelle violence mon coeur et ma tête ont peur et mal. « I can feel the darkness coming and I’m afraid of myself. Call my name and I’ll come running ’cause I just need some help » Et si je devais mettre une chanson au lieu de mots sur mon hypersensibilité je choisirais probablement celle-ci. Hurts est un groupe que j’apprécie même si je ne connais pas tout (encore un découvert grâce à des montages vidéos de films ou séries tv que j’aime regarder) et qui me fait souvent gagner le frisson.

music-006.jpg

Je m’arrête ici pour aujourd’hui car 16 chansons je trouve que ça fait déjà pas mal, voire déjà trop, et si vous m’avez lue jusqu’ici : chapeau ! Mais sachez qu’il y a encore pleins d’autres chansons/morceaux auxquels je songe pour me décrire. Je n’ai par exemple pas pu caser de Imagine Dragons ou du Kyo (ou encore d’autres !) alors que j’adore mais j’ai déjà galéré avec cet article très long et je n’aime pas les chiffres impairs (allez savoir pourquoi). Je referai donc sûrement un autre article dans ce genre, et dans tous les cas j’en ferai d’autres musicaux sans que ce soit forcément à chaque fois des musiques qui me définissent. D’ailleurs je pense que le prochain que je ferai, ce sera un mélange musique & lectures, car j’y songe depuis très longtemps et que youtube n’est pas vraiment le format adéquat pour ça selon moi. J’en ferai également un avec des musiques pour l’été et le soleil, plus joyeux 😉 Car je pense que vous aurez remarqué que je suis majoritairement plus sensible au mélancolique mais n’interprétez pas ça d’une mauvaise manière lol N’hésitez surtout pas à me laisser vos commentaires pour que je puisse voir avec qui je partage des goûts communs 😀 Bisous ❤

Publicités

Une réflexion au sujet de « Page musicale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s