Et tout s’effondre…

2524285091_1

Ma présence franchement irrégulière que ce soit ici ou sur youtube et mon manque de rythme et envie de lecture ne sont pas du tout dus au hasard.

J’en peux plus de ce quotidien. Et si avant, plonger dans un livre me « sauvait » ou plutôt me faisait fuir et me berçait d’illusions le temps de quelques heures, ce n’est plus le cas du tout. J’aime toujours lire, il y a toujours pleins de bouquins qui me font de l’oeil, mais j’ai perdu mon aspect dévoreur, et surtout, même une fois dans un livre, même un que j’aime, même une relecture, ne m’enlève pas mon stress ou plutôt au-delà, mon angoisse. Impossible. ça ne me quitte pas. Plus rien ne me détend, ne me calme, me fait souffler pour de bon, jamais. ça fait deux ans que je ne dors plus et suis constamment crevée : si ce n’est pas le temps très long à m’endormir (sans parler que je ne tolère pas la moindre lumière ni le moindre bruit pour y parvenir), ce sont les rêves agités soit cauchemardesques soit bizarres qui me réveillent souvent plusieurs fois ; alors le sentiment d’apaisement, de repos satisfaisant et de batterie rechargée au matin est quasiment inexistant. ça arrive, mais je peux le noter sur le calendrier ! je me suis donc enfin décidée à commencer à prendre des médocs depuis deux semaines puisque je fais un stage d’un mois, et travailler en étant complètement HS bonjour la difficulté. Pas des trucs de ouf, je refuse d’être dépendante de trucs costaux à mon âge ! Alors je m’endors plus facilement, mais mon sommeil n’en n’est pas plus « clean » (y’a qu’à voir la couette dans tous les sens au lever) puisque c’est pas un comprimé qui va changer ce qui se passe dans la tête et autour de soi. Et puis tant qu’à faire je prends aussi de la levure de bière puisque ça fait aussi AU MOINS deux ans que mes cheveux chutent et que mes ongles sont striés et se cassent tout le temps, de plus en plus facilement.

Tout est lié et en revient au même point. Je suis pas sûre d’avoir envie d’exposer le pourquoi du comment parce que c’est délicat et que quasiment personne (dont des proches) n’est capable de réaliser et encore moins de comprendre à quel point je suis au bord de l’explosion nucléaire alors j’ai même plus envie de me confier à eux sauf rares exceptions. ça fait des années que ça dure, qu’on espère toujours que ça s’améliore et que non seulement c’est pas le cas mais que ça ne fait qu’empirer. Je savais que ça recommencerait aussitôt de retour de mes 3 mois en Afrique du Sud (qui m’auront au moins permis une certaine distance avec tout ça) mais là on atteint des sommets tels que j’ai tout le temps extrêmement peur et arrive à peine à encore sourire puisque je ne vois que la future (proche) chute monumentale qu’on redoute depuis longtemps dont je ne me relèverai pas. On a tous nos limites, et moi là je les atteins, j’y arrive plus, y’en a trop eu pendant trop longtemps, j’ai plus de forces ni aucune certitude. Alors la passion lecture elle est un peu passée au second plan si ce n’est le 3eme. Je suis tellement autant en colère que désespérée. Impuissante.

Je tourne en rond non-stop. L’image qui illustre le mieux ce qui se passe dans ma tête, c’est celle qui se trouve (si mes souvenirs sont exacts) dans Harry Potter et l’Ordre du phénix, au ministère de la magie (livre, pas film) : je suis au beau milieu  d’une pièce circulaire, entourée de portes. Souci ? Elles sont toutes fermées, et je ne sais ni où sont les clefs ni comment les trouver (on oublie le alohomora hein). On pourrait aussi penser à Alice au Pays des merveilles avec la potion et le gâteau qui font grandir et rapetisser pour sortir par la petite ou grande porte, mais je n’affectionne pas ce conte (trop tordu à mes yeux), et puis deux seulement, c’est trop simple pour montrer que je suis coincée de tous les côtés.

Je résumerais juste en une phrase que vous pourrez trouver violente, j’en suis désolée, mais qui résume malheureusement la vérité, en très très gros : Merci Papa, t’as réussi à tous nous détruire. Et le pire c’est que tu vois rien…

Peut-être qu’un jour j’y reviendrai avec plus de précisions, je sais pas. J’ai encore du mal à en trouver les mots, je suis pas prête. Je reçois peu de commentaires sur Youtube et quasiment aucun ici donc je pense pas que ça intéresse quelqu’un de toute façon. Et c’est très personnel. Paradoxal alors que j’évoque ces choses vous me direz, je le conçois bien. Mais l’écriture me libère un peu même si cette « thérapie » n’est plus du tout suffisamment efficace. C’est peut-être plus facile de parler à des gens qui connaissent pas votre passé, votre caractère, votre entourage… voire à des lecteurs dont je ne connais même pas le visage. Et puis grâce à Booktube, j’ai rencontré quelques amis qui sont adorables et qui pourraient bien passer par là et que je tiens à remercier sans les citer puisqu’ils se reconnaîtront. Et en même temps j’ai pas envie que des personnes que je connais depuis le lycée ou même avant (qui me connaissent dans la « vraie vie » quoi) sachent absolument tout parce qu’ils peuvent pas être neutres et je supporte plus qu’on le défende, ça me rend malade. C’est trop facile. Vous vivez pas avec au quotidien. Si je me sens plus sereine sur mon lieu de stage que dans ma propre maison, y’a pas un LEGER souci quelque part peut-être ? Osez donc me dire que c’est pas malsain…

Moi je veux juste une vie NORMALE où je peux imaginer un avenir autre que « comment on va s’en sortir ? » et une maman qui ait enfin droit au bonheur qu’elle mérite. Et c’est pareil pour mes frères. J’aurai jamais cru en arriver là un jour, même quand ça avait commencé à dégénérer finalement c’était vraiment RIEN à côté.

Alors Amandine si jamais tu lis ça, parce que c’est surtout toi qui regardes / lis ce que je fais, stp n’en parles pas aux autres ou alors assures toi au moins que je n’en n’ai jamais de retour parce que je risque fort d’être agressive et j’ai vraiment pas besoin de ça. Il en découlerait que du mauvais, des deux côtés. C’est déjà arrivé, sauf que j’ai rien répliqué et maintenant je peux plus me retenir. Il  vaut mieux que vous restiez sur une idée vague de ce qui se passe ; j’en ai peut-être d’ailleurs déjà trop dit (je parle pas de cet article).

Tout ça pour vous donner une explication (certes vague) quant à mes irrégularités et mon manque d’enthousiasme. J’espère que vous comprendrez et que c’est pas à cause de ça que j’ai moins d’échanges qu’avant que je parte en Afrique du Sud (déjà plus d’un an maintenant ; c’était dur et pourtant j’aimerais encore y être). Bizarrement, c’est quand je ne poste plus depuis un moment que je gagne le plus d’abonnés, no entiendo ! lol Mais échanger avec d’autres que ce soit sous leurs vidéos, blogs, Twitter ou autres réseaux sociaux, ça me fait du bien. Même si je suis depuis un certain temps plus spectatrice qu’actrice si on peut dire, c’est devenu plus un besoin qui soulage qu’un simple hobby, car un des rares trucs qui me fassent encore m’accrocher un petit peu au positivisme (très difficile dans ces conditions). Alors merci. à ceux qui me suivent, à ceux que moi je suis, et à internet ! Et rien que pour ça, le salon de Montreuil était juste magique pour moi, vous n’imaginez pas. Bien plus pour les rencontres que pour les auteurs et livres en fait !

Publicités

8 réflexions au sujet de « Et tout s’effondre… »

  1. Juste un superbe article. J’espère que le fait que tu es écris ce que tu ressens, t’auras un peu soulager. Je sais que je ne vis pas ce que tu vis au quotidien mais j’espère que pour toi ça va s’arranger. En tout cas, prends du temps pour toi et la passion lecture et booktube reviendra avec le temps. Le principal pour le moment c’est que tu prennes soin de toi. J’espère que mon commentaire te fera un peu de bien au moral. Je te souhaite plein de bonnes choses et je te fais de gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  2. Si écrire te libère, continue! Je ne sais pas qui tu es (je te connais qu’à travers tes articles) ou ce que tu vis, mais quelqu’un qui souffre autant dans sa propre maison ce n’est pas « normal ». Accroches-toi et prends soin de toi. La vie est faite pour être vécue et non pas subie. Prends du temps pour te retrouver et rallumer la flamme de tes passions dans ton cœur.
    J’espère que tout ira bien pour toi,
    Chloé.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis bien d’accord pour le subi / vécu, malheureusement contrairement à ce que beaucoup se plaisent à dire, y’a des situations dans lesquelles NON on n’est pas les seuls maîtres de notre propre bonheur et où il est presque impossible de « profiter de l’instant présent ». Merci beaucoup pour ta gentillesse en tout cas ! ❤ et désolée pour le retard j'étais en pleines allergies donc je fuyais les écrans…

      Aimé par 1 personne

  3. Ma pauvre, j’espère que tu vas réussir à t’en sortir et que tu vas pouvoir avoir un peu d’espce pour respirer dans le futur, je pense que tu en as grand besoin. En tout cas il ne faut pas te forcer si ça ne t’aide pas pour ton blog et ta chaîne. Si tu veux parler, n’hésite pas 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Courage ma belle, je comprends totalmement ce sentiment de « débordement » et « d’emprisonnement » dans ses angoises, as tu déjà pensé à voir un psy ? Ça pourrait te soulager peut etre de pouvoir parler ouvertement de ce qui ne vas pas, je sais que pour certaines personnes ça aide pas mal.. Et peut etre qu’avec tu pourrais trouver des solutions, à ces angoisses, et à ces mauvaises nuits (qui au passage accentu encore plus l’angoisse) le cercle vicieux infernal :/
    En tout cas bon courage ma belle ! 😘

    J'aime

    1. justement, j’ai repoussé trop longtemps l’idée du psy, en partie à cause de l’opinion négative qu’en a ma famille, et parce que j’ai pas les moyens de payer, mais ça y est j’ai pris un 1er rdv au CMP, c’est la mission locale qui m’a dit que je pouvais passer par ça, et j’habite juste à côté de l’hôpital. Je sais que ça fait de la peine à ma mère… mais j’en ai besoin, je peux plus continuer à m’enfoncer comme ça et j’arrive plus à me motiver toute seule. Ce qu’il faudrait aussi c’est que je puisse me tirer et avoir mon appart mais je trouve vraiment pas de travail avec ma licence… donc c’est vraiment un cercle vicieux. merci beaucoup pour ton message en tout cas ! ❤

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s